La rétrofacturation est toujours initiée par la banque du titulaire de la carte dans sa propre monnaie. Après le début de la rétrofacturation, le montant de la transaction est converti en euros au taux de change du jour en question. Les systèmes (VISA et MasterCard) s'en chargent. 

Par conséquent, le montant contesté peut être supérieur ou inférieur au montant de la transaction. Cela dépend du taux journalier (taux interbancaire) au moment où la rétrofacturation est lancée.